Une embaûche "légale" mais pas "morale"?

Voilà une première embauche qui ne passe pas inaperçue au Mans, confrontée comme toutes les collectivités locales, à la rigueur budgétaire. C'est un ancien élu vert du Mans, Yves Ollivier qui a trouvé cette étonnante offre d'emploi.La toute nouvelle première adjointe du maire, l’écologiste Isabelle Sevère (EE-LV) a en effet décidé d’embaucher une personne chargée d’écrire ses discours, mais aussi de « rédiger des courriers en réponse aux interpellations des citoyens », d’« assurer l’interface entre la première adjointe et le Cabinet du Maire (collaborateurs, attachée de presse…) », de « rédiger des articles pour la presse institutionnelle (Le Mans Notre Ville…) », etc… Salaire : 1770€ (brut : 2164€ dont 548€ de prime).Ce « CDD de 3 ans renouvelable » choque les agents. « C’est peut-être légal, mais ce n’est pas moral » regrette Samuel Cadeau, secrétaire départemental Interco CFDT qui a prévu d’interpeller le maire dès mardi prochain. « On a cru que c’était le groupe EE-LV qui prenait à sa charge cette embauche. Il semblerait que ce sera la municipalité. Alors qu’on nous annonce des économies, que l’on nous parle de gel des rémunérations des fonctionnaires, de départs en retraite non remplacés, on peut s’interroger sur cette embauche. Où sera le service rendu aux Manceaux ? » demande Samuel Cadeau.